PACK_EPIC_#9_#10_#11

PACK – EPIC #9 – EPIC #10 EPIC #11

30,00

100 pages de photoreportage / Imprimé sur classique demi-mat 130g

– 4 reportages traités chacun sur 18 pages de photos  et 4 pages de texte.

 


SOMMAIRE du numéro #11

Back to blackpool – par Cyril Abad

Entre Liverpool et Manchester, la cité balnéaire de Blackpool a connu des années difficile, concurrencée par les destinations touristiques exotiques à bas-prix. Mais la ville a retrouvé de la vigueur en misant sur deux piliers apparemment antinomiques : le tourisme gris – les personnes âgées – et le tourisme festif ­– enterrements de vie de garçon et de jeune fille…

Résidence provisoire – par Florence Brochoire

Née en 1956, la Société nationale de ­construction pour les travailleurs algériens avait pour mission de construire des foyers pour les travailleurs migrants algériens qui vivent dans des bidonvilles, comme ceux de Nanterre. Les structures se veulent provisoires. On pense alors que les travailleurs repartiront vivre en Algérie une fois la reconstruction de la France terminée.
Au contraire, pendant ces soixante ans, les missions de la société ne vont cesser de se multiplier avec ses améliorations et ses travers. Rebaptisée Sonacotra, puis Adoma en 2007, elle gère aujourd’hui 167 foyers de travailleurs migrants, 369 résidences sociales et 174 centres d’accueil de demandeurs d’asile.

“Tu ne marcheras jamais seul” – par Augustin Le Gall

Depuis la révolution de janvier 2011, la Tunisie est dans un entre-deux continuel, passant de l’espoir à la désillusion, des initiatives citoyennes aux répressions policières, des manifestations pacifiques à la montée de la violence et du terrorisme… Malgré tous ces obstacle, un fol espoir est né.

Calais, au bout de nos rêves – par Michaël Bunel

Dans la plus grande crise migratoire moderne, la “jungle” de Calais fait figure de plaie ouverte. Point d’étape, la vie s’y est pourtant organisée. Véritable ville dans la ville, jusqu’à son démantèlement. Des destins s’y sont croisés. Certains en sont partis. D’autres s’y sont brisés…


SOMMAIRE du numéro #10

UN CONFLIT DANS L’EST – par Capucine Granier Deferre

Ancien fleuron de l’industrie minière et métallurgique, la région du Donbass est devenue le bassin de la crise ukrainienne. Les jeux d’influences géopolitiques de la Russie et de l’Occident se concrétisent au sein de cette ceinture et les discours finis, l’antagonisme se matérialise ici par les armes.

FAUBOURG TREME – par Alexis Pazoumian

Dix ans après la catastrophe de l’ouragan Katrina, Faubourg Treme porte sur la vie quotidienne des habitants de Treme, quartier mythique de la nouvelle Orléans et au coeur de la culture afro-américaine.

 

WAKALIWOOD – par Eugénie Baccot

On connaissait Hollywood et Bollywood. Peut-être faudra-t-il un jour compter avec Wakaliwood ? Wakaliga est un bidonville de Kampala, la capitale de l’Ouganda et le centre insoupçonné et bouillonnant d’une industrie cinématographique qui rime avec débrouille, imagination et créativité.

AU REVOIR HASANKEYF – par Engin Güneysu

Hasankeyf est une ville tranquille de l’est de la Turquie, en Anatolie. Surtout, Hasankeyf est une ville au patrimoine historique considérable. Pourtant en 2019, Hasankeyf sera submergée sous 10,4 milliards de mètres cubes d’eau retenus par un projet de barrage controversé…

_________________________________________________________________________________________

SOMMAIRE du numéro #9

KIHNU L’ÎLE DES MÈRES VEILLEUSES – par Jérémie Jung   

Kihnu, est un peu l’île de la jupe : située à quatorze kilomètres des côtes estoniennes, cette petite île voit sa culture inscrite dans les robes des femmes, véritables gardiennes de la culture insulaire. Sur le vêtement de chacune, l’histoire personnelle se brode, donnant sa particularité à l’île. Cet aspect constitue néanmoins la partie visible d’un iceberg qui a souvent amené les observateurs – notamment étrangers – à considérer Kihnu comme une île matriarcale. Il n’en est rien pourtant.

NEW-YORK ENTRE NOUS – par Kalel Koven

New York, ses gratte-ciel, son métro, ses taxis jaunes… Broadway, Manhattan, Times Square… Le Bronx et Wall Street. Central Park et le port… Ce serait une série de clichés s’il n’y avait entre la ville et le photographe un lien unique, énergique et vital.

MEA SHEARIM – LE ROYAUME DU SILENCE – par Neal Badache (photos) & Bénédicte Jeandeaud (texte)

Mea Shearim, le quartier ultraorthodoxe de Jérusalem, est situé entre la rue bruyante et cosmopolite de Ben Yehuda et la Porte de Damas, entrée de la vieille ville. Tout à la fois royaume de la rigueur et du silence, havre de foi, réceptacle de prières, Mea Sharim est un monde parmi les mondes.

AT THE END OF THE DAY (AIG DEIRADH AN LATHA) – par Laetitia Vancon

À quoi rêve-t-on quand on a la vingtaine, sur un territoire isolé comme les îles Hébrides ? Voici le portrait d’un territoire au travers de sa jeune génération qui rêve de partir. Ou de rester…