SÉLECTION DU JEUDI #59

Bonjour, voici la #Sélectiondujeudi 59, votre indispensable dose de photojournalisme hebdomadaire, aussi indispensable que le sel dans le beurre.

Cette semaine, nous partons au Liban, en Irak, à Calais, à Paris, à Séoul et en Chine, au Mexique, à New York et enfin à Nice.

Rappelez-vous que la sélectiondujeudi vous aime – oui, toi aussi.
Pour nous proposer vos images, c’est par ici –> soumettre une image et c’est assez facile, en somme :).

 

 

ET Pour vous abonner, c’est là :  ABONNE(Z)-TOI/VOUS

Beyrouth, LIBAN. 18 octobre 2016. Un enfant dans la cours de récréation de l’école de l’AFEL (Association du Foyer de l’Enfant Libanais) dans le quartier populaire de Bourj Hammoud. Ce projet, venant en aide aux enfants libanais, syriens ou Palestiniens en échec scolaire, est soutenu par l’association ASMAE Soeur Emmanuelle.

© Corentin Fohlen / Divergence pour Asmae


C’est le 17 octobre 2016, sous la lumière de la lune encore visible, que la bataille de Mossoul est lancée. Celle qui se préparait depuis des mois débute sur les plaines asséchées d’Irak. Les mortars de Daesh viennent s’écraser devant les yeux des forces kurdes et irakiennes. On entend déjà le son des ambulances entremêlé aux bombardements de la coalition… la bataille sera longue et un véritable désastre humanitaire est à prévoir.

© Lea Mandana / Hans Lucas


18 octobre 2016 : Des migrants et/ou réfugiés cherchent du réseau téléphonique au sein de la jungle, plus grand bidonville d’europe qui doit finir d’ètre démantélé d’ici quelques jours. Calais.

© Michael bunel / CIRIC


Sami est originaire du Sud Soudan. Âgé de 30 ans, il a quitté son pays il y a trois ans. Il vit depuis un an dans cet hôtel géré par Emmaüs où il attend l’étude de sa demande d’asile. Paris 23 Juillet 2016.

« J’ai rencontré Sami un an auparavant lors d’un premier travail sur ce centre d’hébergement pour réfugiés. Cette photographie a été prise quelques jours après nos retrouvailles dans la chambre de 15m2 qu’il partage avec Abdhurraman, en attendant jours après jours le long processus d’étude de demande d’asile. »

 

© Benjamin Mengelle / Hans Lucas


À Séoul, nous sommes en pleine crise liée à la sortie du dernier smartphone Galaxy Note 7, de la marque Sud-Coréenne Samsung. Dans la rue, où que le regard se porte, les gens téléphonent, ou pianotent sur les claviers de leurs smartphones derniers cris (ici il ne s’agit manifestement pas d’un téléphone Samsung). La lumière était douce et j’aimais l’atmosphère de ce coin de rue. Est venue s’encadrer cette femme toute à sa discussion. Son calme et la finesse de son visage m’ont paru contraster avec la frénésie manifeste de la ville.

© Jean-Matthieu Gautier / CIRIC


2 Octobre 2016 à Chantilly, lors du Grand Prix Qatar Arc de Triomphe, l’une des plus grandes courses au monde. Les propriétaires des chevaux sont accueillis comme des stars au sein de l’hippodrome et sont souvent séparés du grand public par des endroits privatisés. A l’image, ils scrutent les derniers instants avant la ligne d’arrivée.

Photographie issue d’une série en cours sur les hippodromes de France et plus particulièrement sur leur public régulier.

© Anne-Charlotte Henry


Près de Mile, en Chine, au milieu de nulle part se dresse une construction fantomatique de briques ocres. Les monuments ont des formes de bouteille. Ils font face à un lac entouré de fleurs cultivées là pour le plaisir des yeux et des passants. Des moulins comme importés tout droit des Pays-bas ont échoués sur les collines environnantes. Dans la vallée, des vignes à perte de vue et une chapelle à l’occidentale essentiellement dédiée aux photos de mariage, véritable institution en Chine. Dans ce décor artificiel, les mariés se mettent en scène. Arrive un cortège. La marié s’aventure dans un champs de lavande. Le marié et le photographe la suivent tandis que les demoiselles d’honneurs attendent que le temps passe en se photographiant dans leurs robes roses. Il n’y a rien de naturel dans cette scène, même pas le décor, et pourtant, un certain charme s’en dégage. Je saisi l’instant comme ça, sans raison, pour conserver une trace.

© Antoine Besson / Asie Reportages pour Enfants du Mékong


Dans l’état de Veracruz au Mexique, des migrants d’Amérique centrale viennent de récupérer à « l’arrachée » les précieux sacs de nourriture, que le groupe de femme de Las Patronas, délivre de manière totalement gratuite, chaque jour depuis 1995.

Ces migrants du Honduras, du Salvador ou encore du Guatemala voyagent à bord de “La Bestia”, un réseau de trains de marchandises longues qui traverse le Mexique et permet d’accéder à la frontière des Etats-Unis.

 

© ELIPE Mahé


Pour l’anniversaire du 11 septembre 2001 de New York, les célébrations ont commencées à 8 heures, une commémoration réservée aux familles des victimes. En bas de la nouvelle tour n°1 du world trade center, des New Yorkais affichent la liste de toutes les victimes sur le drapeau Américain.

© Didier Bizet / Hans Lucas


9 octobre 2016 : Trois mois après l’attentat de Nice, une jeune femme de confession musulmane se tient près du mémorial érigé en mémoire des victimes sur la promenade des Anglais. Nice.

© Guillaume POLI / CIRIC